“Calendrier d’hiver” – 1998
Collage, papier metallizée, filet plastique, chiffre acrylic spray sur papier, cm. 40x40
Un rythme nouveau scande les surfaces qui fait naître l'exigence d'instaurer un nouveau code de lecture, de nouvelles règles. L'observateur est d'abord attiré par le centre puis il choisi une tache ou un pli, il se voit quasiment repoussé. Les surfaces réfléchissantes sont lumineuses mais froides. "Noir" devient le leitmotiv obsédant, il s'effrange et devient flou aux contours de l'oeuvre, dans une plus grande douceur, il s'impose cependant.
Cristina Ruggieri